La SARL Léon-Ragobert en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Brest a placé en redressement judiciaire la SARL Léon-Ragobert (cloisons sèches), basée à Lesneven.

Une démarche volontaire de l’entreprise, car elle « n’avait pas pu travailler comme elle voulait suite à des dépôts de bilans d’autres sociétés, ce qui a bousculé les plannings ».

Pour au final, le 26 mai 2011, une décision du tribunal de commerce de Brest de placer en redressement judiciaire la SARL Léon-Ragobert (cloisons sèches), située à Lesneven.

L’activité continue pour les 26 salariés, les cotisations seraient à jour et la direction dit avoir plus de 2 millions d’euros de marchés en portefeuille. La période d’observation de Léon-Ragobert durera six mois, avec Me Corre comme administrateur (source : Le Télégramme).

Post author

Laisser une réponse